Si vous faites partie de mon cercle d’amis ou familial, vous avez certainement dû recevoir de ma part un petit objet en porcelaine, décoré avec divers dessins. Eh oui, cela fait quelques années que c’est devenu mon cadeau fétiche. Cependant, ça n’a pas toujours été une réussite. J’ai eu beaucoup d’échecs entre les feutres à encre qui ne sont pas du tout précis et les peintures pour porcelaine qui ne tiennent pas le coup après un passage au lave-vaisselle. Et il y a un peu moins d’un an, j’ai trouvé la marque de feutre qui me convient : Edding. Et figurez-vous que maintenant j’en ai une collection tellement je les aime.

pourquoi s’agit-il du meilleur feutre de porcelaine au monde ?

Tous simplement, parce qu’il fonctionne comme un vrai feutre papier. Pas besoin de le secouer pour que l’encre daigne sortir (comme les Pebeo par exemple). Grâce à ça on évite les bavures, les raccords qui s’effritent et on gagne en précision. Alors parler de meilleur feutre au monde c’est peut-être excessif. Parce qu’il a quand même des petits défauts. Il s’use assez rapidement et comme un feutre normal l’encre sèche si on le laisse ouvert plus de 60 secondes. Et puis si vous voulez des motifs très précis, la pointe est encore trop épaisse à mon goût. Je rêve que ce même feutre existe avec une micro pointe qui me permettrait d’exprimer toute ma créativité sans limites.

mais moi je sais pas dessiner alors j’y arriverais pas !

Eh bien, figurez vous que je dessine comme un pied. Mais cela ne m’empêche pas d’adorer ça. Et ce n’est pas parce que je suis nulle que je vais m’en priver. Certes, il faut du temps, car j’efface et recommence un nombre de fois incalculable. Mais j’ai trouvé un moyen simple et efficace de réaliser des jolis motifs sur mes mugs dépareillés (mon amoureux déteste ça et il m’incite toujours à donner mes créations aux autres, mais je tiens bon et je les garde chez moi). Alors vous voulez le connaitre ce secret ?

ça ne foire jamais avec les doodles

Il y a quelques semaines je vous ai parlé de mon bullet carnet. À la base, j’ai connu les doodles grâce à ce petit carnet miraculeux. Vous avez peut-être déjà eu pendant votre enfance des fiches de dessins dirigés comme celle-ci :

Dessin dirigé

Eh bien, figurez-vous que c’est le même processus. On assemble des formes simples entre elles pour donner un motif. Vous pouvez trouver des tas d’exemples visuels sur internet ou pinterest. Bien sûr, si vous avez toujours peur de vous lancer il y a aussi les vidéos YouTube comme celle de Lou Lacoste .

Tout de même, faites attention à ne pas choisir des motifs trop minutieux, il faut que ce soit faisable avec une grosse pointe. Je vous conseille d’essayer avec un feutre lambda sur papier avant de commencer sur votre objet. Le feutre tient sur la porcelaine au bout de 15 min alors avant ça, vous pouvez effacer votre dessin avec un petit chiffon humide et tout refaire. Donc pas de stress.

Un petit coeur dans ma tasse

deuxième astuce : la magie de la typo

Je ne sais pas vous, mais moi je suis fan des messages motivant que l’on peut voir en prenant son café le matin (ou son thé pour ma part). Alors je n’hésite pas à ajouter une petite écriture en mélangeant au moins deux typographies. Par exemple, j’aime bien associer une typo un peu haute et en majuscule à une typo très douce et pleine d’arrondie.

Have fun

un résultat très artisanal, mais qui est rempli d’amour

Soyez sûr que vos oeuvres auront des défauts, mais en même temps comme je vous le disais dans mon article sur le miracle morning : Done is better than perfect. Alors, lancez-vous, créez et n’ayez pas peur de mal faire.

Un nuage de lait s'il vous plait
La bateau qui flotte dans la mer café
Je dessine sur mes tasses en porcelaine
Mon space cat, le super chastronote

Conseil :

  • Préparez un torchon humide et un sec pour effacer et recommencer
  • Prenez le temps de réaliser votre dessin (il ne faut pas se stresser sur une activité créative voyons !)
  • Soyez indulgent avec vous même et n’hésitez pas à être fière de votre nouvelle porcelaine

Feutre : Edding

Tasses : Ikea