Une culotte, ça a l’air banal comme ça, mais détrompez-vous. Une culotte, ça peut être tellement de choses : invisible, confortable, sexy ou délicate. Tant de choix pour une si petite pièce. Elle peut dire « No Way » ou encore « Come on baby ». Aujourd’hui, j’ai décidé de vous montrer celle que j’ai adoré fabriquer et qui représente un pas en avant pour moi : Simone.

Ma jolie culotte Simone

l’histoire de simone

Atelier de Guillemette a choisi d’appeler cette petite culotte taille haute Simone. Et quel meilleur nom que celui de deux grandes dames extrêmement connues pour avoir défendu les droits des femmes : Simone Veil et Simone de Beauvoir. Féministe sur les bords, c’est avec fierté que j’ai inscrit ce si beau prénom plein d’histoire sur ma culotte après un cours d’une heure et demie, sur l’écriture brodée, donné par deux femmes également sur le site d’Artesane.

Ma jolie culotte Simone

la fabrication

Simone c’est un peu le fast and furious de la culotte. En une petite heure, elle est déjà terminée (si vous ne faites pas de broderie bien sûr). Je pense que c’est la pièce sur laquelle j’ai eu le moins de retouches à apporter. Clairement, elle est adaptée à un popotin légèrement rebondi et ça, c’est très plaisant. Par contre, le haut de la culotte tombait pile-poil sur mon piercing de nombril et avec l’élastique c’est assez gênant. Pour remédier à ça, il m’a suffi de baisser de 2 cm environ la ligne de taille. Et maintenant, elle est vraiment parfaite.

Ma jolie culotte Simone

mais tu l’a dégoté où ce magnifique patron ?

Comment parler de Simone sans parler de Wissew, cette plateforme fondée par Juliette (encore une femme) qui permet à des créateurs de vendre leurs propres patrons. Sur le site, on trouve plein de modèles différents avec des identités presque opposées. C’est difficile de ne pas craquer, d’une part pour acheter des super patrons comme celui de Simone ou tout simplement pour participer à la croissance et à l’épanouissement professionnels des créateurs. Décidément, il y en a vraiment beaucoup des femmes qui font de belles choses n’es pas ?

il est temps que je vous montre mes fesses

Le passage difficile pour cette culotte n’a pas été la fabrication, mais plutôt le shooting photo. L’idée était de ne pas trop en montrer, de garder un peu de pudeur (qui n’est en réalité pas le mot qui me définit le plus), mais aussi de me préserver en privilégiant des photos de détails pour ne pas avoir à exposer mon corps en entier. J’ai même carrément hésité à vous la présenter porté, cette culotte. Et puis je me suis dit comme à mon habitude « vas-y ose ! ». Alors aujourd’hui je vous montre mon corps. Qui n’est rien d’autre qu’un simple corps avec mon âme à l’intérieur et embelli d’une jolie Simone.

Ma jolie culotte Simone
Ma jolie culotte Simone
Ma jolie culotte Simone

Petit +

  • adaptée aux popotins rebondis
  • facile à fabriquer
  • trop belle pour être vraie

Petit —

  • monte un peu trop haut et peut gêner si l’on a un piercing au nombril

Patronage : Simone — Atelier de Guillemette

Tissu : chute de jersey strech gris

Elastique : Mercerie Rascol