Certains d’entre vous le savent, mais mon métier c’est agent des méthodes. En gros, j’explique aux usines qui fabriquent les produits comment ils doivent procéder. C’est un travail rigoureux qui nécessite une bonne capacité d’organisation. Donc par la force des choses j’ai intégré les listes dans ma vie comme un deuxième moyen de respirer. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un ami proche qui m’accompagne dans chacun de mes projets : le bullet journal.

le principe du bullet journal

Le Bullet Journal (appelé aussi le « bujo ») est un système d’organisation inventé il y a quelques années par Ryder Carroll, un designer américain. À l’aide d’un carnet et d’un crayon, l’idée est d’organiser son temps, ses objectifs et sa créativité sur la journée, la semaine et le mois en cours. Il se personnalise, s’adapte en fonction de son utilisateur. C’est un moyen ludique de créer un équilibre entre ses tâches, ses besoins et ses envies. Merveilleux non ?

la méthode créative

Il y a deux types de bullet journal. Le premier, c’est celui que l’on invente de toute pièce sur un carnet à point. Autrement dit, vous achetez un petit cahier vide et vous créez chacune de vos pages au fur et à mesure des mois qui passent. Vous définissez la forme de votre calendrier, les types de trackers que vous voulez, les listes à ajouter à l’intérieur. C’est un peu un mélange de journal intime, de listing, de challenges et de mémos en tout genre.

Soyons concrets. Par exemple, vous rêvez de pouvoir faire 10 min de yoga par jour, mais vous oubliez chaque jour cet objectif. Et bien, cela pourrait devenir un tracker. Vous verrez à quelle fréquence vous respectez votre engagement. Et honnêtement, c’est jouissif de mettre une croix dans une case à la fin de la journée et de se rendre compte qu’on tient notre objectif. (C’est peut-être mon côté psycho organisationnel qui parle).

Alors je ne vais pas rentrer dans le détail de ce premier type de bullet. Mais si cette méthode vous intéresse, je vous conseille la chaîne YouTube « les astuces de Margaux ».

la méthode extra simple

Si vous êtes comme moi, et que vous ne pouvez pas passer plus de 5 min par jour sur votre bullet, il y a le journal tout prêt tout cuit. Il en existe plusieurs, chez différents éditeurs, je ne les ai pas tous vus ni testés. Mais j’ai découvert le Bullet carnet de Marabout et j’en suis assez satisfaite.

Ce carnet regroupe ce dont j’ai réellement besoin pour l’organisation de mon quotidien.

Mon mini bullet carnet de Marabout

Les premières pages sont un mode d’emploi pour vous guider et vous aidez à utiliser correctement votre Bujo. Après quoi vous trouverez l’éternel Index qui fonctionne comme un sommaire dans un livre.

Mon mini bullet carnet de Marabout
Mon mini bullet carnet de Marabout

Marabout propose différentes listes à compléter qui rajoutent une jolie touche personnelle. On peux noter les séries et les films que nous aimerions voir, les livres que nous voudrions lire et les restaurants à tester. On retrouve ces listes tout au long du bullet ce qui le rend plus attrayant et ludique.

Mon mini bullet carnet de Marabout

Le carnet est composé de douze pages mensuelles avec des objectifs trackers, une grande to-do liste et un calendrier. Suivi par des pages de semaines et de jours. La couleur des feuilles change tout les trimestres après un bilan souvenir des mois qui se sont écoulés.

Mon mini bullet carnet de Marabout
Mon mini bullet carnet de Marabout
Mon mini bullet carnet de Marabout

Il existe en deux tailles. J’ai choisi le mini afin de pouvoir le glisser dans mon sac dès que j’en avais envie. D’ailleurs je trouve la dimension largement suffisante. J’écris gros et je ne suis jamais en manque de place.

Ce carnet est presque parfait pour moi. Simple, efficace et bien pensé. Mais je l’aurais préféré avec spirales qui permettent une manipulation plus facile (sans ça il se referme tout seul et j’aime bien avoir ma to-do liste sous les yeux tout en tapotant sur mon ordinateur).

Et vous, vous êtes plutôt team Bullet créatif ou Bullet de la flemme ?

Bullet créatif

Petit +

  • Personnalisable à 100 %
  • Un moyen d’exprimer son âme d’artiste autant que son âme d’organisateur

Petit —

  • Prend du temps pour arriver à un joli résultat
  • Besoin de créer les pages au fur et à mesure
  • Plus facile de l’abandonner si on ne trouve pas le temps

Bullet de la flemme

Petit +

  • Utilisable tout de suite et on en a pour 12mois
  • Mise en page bien pensée
  • Rapide rapide rapide

Petit-

  • Difficile de le personnaliser avec notre cœur
  • Le format sans spirales
  • Manque des languettes marques pages pour retrouver son chemin plus rapidement

Bullet carnet : mon mini bullet carnet