Un peu comme on parlerait d’un chauffe-eau que l’on place en marche forcée pour avoir de l’eau chaude j’ai décidé de vous expliquer les raisons de la grande pause que je me suis accordée pour le blog. Cela fait maintenant plus de deux mois que je n’ai rien écrit et rien cousu (ou presque). Et aujourd’hui, je ressens le besoin de vous expliquer le pourquoi du comment (l’eau est chaude, ça y est).

les événements de ma vie

Depuis l’année dernière, ma vie a été un peu chamboulée. Comme tout le monde d’ailleurs à cause de ce virus qui nous fait bien ch***. Outre cette mésaventure j’ai eu l’obligation de reporter mon mariage, j’ai démissionné de mon emploi puis repris mes études en septembre. Je suis désormais sur la voie de la réussite pour devenir une assistante RH de qualité.

Ce changement de carrière a pris beaucoup de mon temps et de mon énergie. Et en ce début d’année, j’ai passé mes premières partielles juste après… mon mariage.

Oui, j’ai dit oui ! Enfin ! Pas forcément de la manière dont nous l’avions visualisé ces dernières années, mais cette journée était magique et parfaite telle qu’elle était. En plus de cela, qui peut se vanter de s’être marié deux fois. Car bien sûr, la fête avec tous nos invités aura lieu.Que ce soit en 2022, 2023 ou encore 2056.

la rouille de la couture

Après ces évènements riches en émotions, mon mari et moi avons pris un peu de vacances. Durant ce laps de temps j’ai sorti ma machine à coudre. Et mon dieu, j’ai ressenti une frustration intense. J’avais perdu la logique et la dextérité de mes mains. Comme si mon corps ne se rappelait plus comment faire.

on réagence l’appartement

Depuis le dernier confinement je suis revenue télé travailler à la maison à 100 % et j’ai décidé que je pourrais sortir mes machines à chaque fois que j’en aurais envie. Grosse erreur ! Je me suis rendu compte qu’il était beaucoup plus facile de coudre quand celles-ci étaient bien en vue de mes petits yeux.

Donc j’ai choisi de réagencer l’appartement. S’en sont suivi deux semaines de tri dans la maison, des aller-retour à différents lieux de stockage (merci papa et maman) et des gouttes de sueur pour déplacer les meubles.

atelier prêt à coudre

Après moult essais, j’ai enfin un endroit rangé bien à moi dont je vais pouvoir me servir un peu tous les jours. Il ne me manque plus qu’une super chaise à roulette pour que l’atelier soit hyperfonctionnel.

Si pour toi aussi l’aménagement de tes machines est important, laisse un commentaire pour décrire ton espace. Qu’il soit fonctionnel ou pas… parce qu’on a pas toujours la chance d’avoir une pièce supplémentaire ou juste une table en plus…