Avec ce vilain petit virus qui circule, je ne vais pas retourner travailler au bureau de si tôt. Alors, autant voir les choses de la manière la plus positive qui soit. On est en plein hiver, il fait froid et c’est agréable de ne pas être obligé de sortir prendre le bus. Je peux donc rester au chaud et je n’ai pas besoin de m’emmitoufler sous plusieurs couches de vêtements. Et quand on est à la maison, ce que l’on recherche c’est le confort.

C’est en traînant sur Instagram que j’ai découvert une nouvelle pépite. Un pantalon qui semblait être aussi beau que confortable. Ça existe ça ? me direz-vous. Eh bien oui ! Et Laurane Couture en a fait un tuto qu’elle a mis en story à la une sur son compte Instagram. Et si vous voulez un secret en plus d’être joli il est réalisable en à peine 2 h. Le rêve.

mon tissu trop mignon

Dans mon placard à tissu, j’avais un grand coupon de viscose polyester. Des petits cœurs plein les yeux il était destiné pour mon premier essai du tuto de Laurane.

La simplicité de réalisation de ce modèle en fait son gros avantage, mais le style ample du pantalon entraîne automatiquement une grande consommation de tissu. En plus de ça, j’ai décidé de lui ajouter 5 cm, car je le trouvais un peu court sur Laurane. Donc j’ai au moins utilisé 2m30 de matière. Ce qui fait beaucoup. Heureusement que j’avais acheté ce coupon chez Bruno, mon vendeur de tissu préféré où je déniche des pépites pour les budgets serrés.

c’est facile

Pendant que mon coupon de tissu séchait, j’ai dessiné le patron et en une trentaine de minutes c’était terminé. J’avoue avoir été légèrement désorientée sur le tracé de la fourche, car c’est un peu au pifomètre. J’ai croisé les doigts forts pour que ça ne donne pas à mon pantalon une tête bizarre.

couper les jambes

La petite fantaisie de ce modèle c’est qu’il n’y a pas de couture sur le côté. Donc le patron représente une jambe entière. J’ai alors plié mon tissu en fonction de la longueur du pantalon pour avoir la symétrie. Attention, si votre tissu a un sens il ne faudra pas appliquer cette technique, mais bien couper un morceau après l’autre.

quelques heures plus tard

La fabrication est la partie la plus simple. Si vous vous en êtes sortis jusqu’à maintenant, n’ayez donc pas peur du reste. Deux coutures, un ourlet roulotté (pour le bas), un ourlet pour la ceinture et un élastique plus tard, mon pantalon était prêt à être porté. En moins d’1 h il était cousu. Je suis extrêmement ravie du résultat et je prévois déjà une seconde version que je pourrais mettre dans la vie de tous les jours cet été.

Petit +

  • modèle très simple et rapide à réaliser
  • on est parfaitement libre de ses mouvements

Petit-

  • longueur trop courte (j’ai ajouté 5 cm mais je n’ai pas pu faire d’ourlet piqué)
  • Il faut beaucoup de tissu

Patronage : tuto laurane_couture sur Instagram

Tissu : viscose polyester marché de Vénissieux chez Bruno