Ces dernières semaines, j’ai du mal à me mettre sur des projets couture de grande envergure. Alors je recherche des mini travaux qui ne prennent pas trop de temps. Récemment, j’ai craqué sur le sac Sun de Nom d’une couture. Rond, petit, tout simple, il était parfait. D’autant plus que j’avais le tissu idéal pour le réaliser : un lainage bien épais à carreaux que j’avais encore une fois dégoté à Emmaüs.

coupe tes ronds

Le sac sun dispose de plusieurs variantes et j’ai décidé de l’imprimer en totalité dans l’idée de toutes les tester un jour ou l’autre durant ma vie de couturière. Et voilà comment on allonge une liste de projets. En tant que professionnel(le) des ciseaux ou débutant(e) dans le domaine, j’imagine que vous comprenez un peu mon désespoir de toujours regarder cette liste qui est un puits sans fond…

un petit détour qui rallonge

Je sais que je vous ai dit qu’en ce moment je cherchais des projets simples et rapides à réaliser. Seulement, voilà, j’aime aussi énormément la broderie et le jour où j’ai coupé mon sac Sun j’ai trouvé que ma doublure manquait cruellement de fantaisie. Donc, j’ai voulu ajouter ma petite touche en brodant une belle biche sur ma poche intérieure. Accompagnée d’un magnifique passepoil ocre pailleté. Je suis vraiment fière du résultat. Si vous aussi, vous décidez de vous lancer dans la fabrication de ce joli sac et que vous souhaitez ajouter un peu de fantaisie, le passepoil est vraiment accessible aux débutants et si vous avez déjà un peu de bouteilles en broderie sautez le pas.

astuce pour un montage plus simple

La réalisation du sac Sun est très rapide, d’autant plus si vous choisissez la même version que moi qui n’a pas de poches ou de découpes à l’extérieur. J’ai suivi à la lettre les instructions du livret pour voir ce que ça donnait et j’avoue que pour les prochains j’essayerais de simplifier le montage de ma doublure. Selon les indications l’extérieur et la doublure sont assemblés séparément.

Seulement, c’est fastidieux et ça ne permet pas de réellement plaquer la doublure. Donc elle peut se coincer dans la fermeture ou ressortir un peu quand on récupère notre portefeuille. Pour pallier à ça, j’ai décidé de bloquer ma doublure avec des points traversant à la main au niveau du haut du zip.

Pour mes prochains sacs Sun je pense que j’assemblerais le tour du sac avec la doublure à l’intérieur que je recouvrirais par un biais de bordage. De cette manière, la doublure pourra être posée bien à plat et la doublure sera donc bien maintenue. En plus de ça, le biais devrait rigidifier la couture du tour de sac et lui offrir une meilleure tenue.

mon petit sac en laine trop classe

J’ai souvent l’habitude de porter des sacs très sobres, mais je suis contente d’avoir tenté un peu plus d’originalité pour ce premier essai du sac Sun. Il ajoute une touche british à mes tenues et ira parfaitement avec ma prochaine cousette qui se trouve encore sous ma machine. Oups ! Je ne vous en dis pas plus…

Petit +

  • modèle très simple et rapide à coudre
  • nécessite peu de tissu
  • forme trop chouchou
  • taille parfaite pour un portefeuille compagnon et un gros iPhone 7+

Petit-

  • montage doublure qui peut se simplifier

Patronage : Sac Sun de Nom d’une couture trouvé chez Wissew

Tissu : lainage épais Emmaüs

Renfort : thermocollant tissé moyen (même que ceux utilisés pour les manteaux)

Boucle demi-ronde : 20 mm chez Mondial Tissu

Chaîne : Aliexpress