Lors du premier confinement en mars j’ai, comme une bonne partie de la population, été amenée à travailler de chez moi. Mon bureau bien installé, mon thermos toujours fidèle au poste, j’ai enfilé pendant les trois premières semaines à tour de rôle mes deux leggings préférés.

Pendant longtemps, j’ai pris avec grand plaisir cette vie qui ne m’obligeait plus à enfiler un pantalon dans lequel je ne me sentais pas pleinement à l’aise. J’ai mis mes belles chaussures au placard et j’ai dit bonjour à la liberté des pieds nus dans mon appartement chauffé au sol. Seulement, voilà, les semaines se sont transformées en mois et mes leggings que j’aimais tant ont lentement perdu leurs splendeurs.

on reprend les choses en mains

Alors pour ce deuxième confinement il m’était venu une idée. Me fabriquer le pyjama de mon hiver 2020-2021. Mais pour cela, il me fallait du tissu. Une matière jolie, chaude et extensible pour un confort au top niveau. Malheureusement, il m’était impossible d’aller faire un tour chez mon marchand préféré pour trouver du tissu à moindre coût. Un peu déçue, je me suis souvenue qu’une instagrameuse avait vendu des coupons sur Vinted. Alors c’est avec un œil vif que j’ai commencé à traquer la maille parfaite.

peut-être que c’était elle

Après des jours de recherches, je suis enfin tombé sur un coupon de tissu qui correspondait à mon envie. Mais en grande frileuse des achats sur le net j’ai encore mis quelques jours pour me décider. Mon désir d’un nouvel ensemble a pris le dessus et c’est avec fougue que j’ai enfin cliqué sur le fameux bouton.

Elle était grise avec une double face qui me permettrait peut-être de faire un ensemble réversible. Elle avait l’air fine et en même temps suffisamment épaisse pour ne pas être transparente. Cette maille ferait l’affaire.

il est temps de commencer car le confifi est bientôt fini

Pendant le temps de la livraison j’ai pris le soin de préparer le patron du pantalon qui n’est autre que le modèle gratuit de chez So Sew Easy. Un petit jogging tout simple qui me semblait tailler très bien pour un pyjama. Je le savais d’avance, je serais très à l’aise dans ce pyjama. Trois semaines après le début du confinement, mon colis arriva enfin et mon travail pouvait commencer.

loose yourself in pyjamas

Pour accompagner mon jogging ample j’ai choisi de recopier un de mes vieux T-shirts loose. Et ne sachant pas dans quel sens utiliser mon tissu j’ai décidé de tout monter de façon à pouvoir les porter des deux côtés. Je vous avoue que ma préférence sur la face grise chinée était prononcée, mais j’étais ravie de travailler sur des finitions un peu plus élaborées qu’à mon habitude.

une ceinture turbulente

Personnellement, j’en ai un peu marre des pantalons tailles hautes qui me coupent le ventre quand je suis assise en tailleur sur ma chaise de bureau ergonomique (pardon si vous êtes posturologue) et lors de mon premier essayage j’ai remarqué qu’il montait trop haut pour moi et que la largeur de la ceinture était excessivement grande. Donc, ni une ni deux, j’ai tout coupé. La ceinture réduite de moitié et réassemblée je regardais enfin dans le miroir le pantalon que j’attendais pour mes futures nuits d’hiver.

Petit +

  • patron gratuit
  • modèle très simple

Petit-

  • ceinture trop large pour insérer un élastique (mais je me suis peut être trompée dans la conversion)
  • patron en anglais donc il est possible de mélanger les mesures ou les explications

Modifications réalisées :

  • Suppression des poches devant
  • Remplacement du serrage noué par un élastique
  • Réduction de la hauteur de ceinture moitié

Patronage : The sweatpants par So Sew Easy

Tissu : maille fluide, mais chaude trouvée sur Vinted (foncez, il y a des vraies affaires)