Vous n’allez peut-être pas le croire, mais cela fait plusieurs mois que je n’ai pas acheté de nouveaux coupons de tissus. Ne soyons pas totalement euphoriques à cette image, car je me sens déjà limitée par mon stock (même si celui-ci est gigantesque). Donc les achats compulsifs devraient reprendre d’ici peu.

Tout ça pour vous dire qu’il y a un mois j’ai rangé tout l’appartement. J’ai trié, donné, jeté tout ce qui ne me faisait pas plaisir ou m’encombrait. J’ai également ré-agencé mon espace atelier. J’ai d’ailleurs écrit un article à ce sujet (clique ici). Et c’est donc par la force des choses que je suis retombée sur ce magnifique jersey que j’avais utilisé pour réaliser un ensemble de lingerie fleurie.

Malheureusement, il m’en restait peu. J’ai donc décidé de l’utiliser pour me faire un T-shirt pour l’été. Mais par n’importe lequel mesdames et messieurs. Je voulais qu’il soit orignal, c’est pourquoi j’ai choisi le cache-cœur Virgo de Oui Patterns.

un modèle plein de douceur

Pour moi, le cache-cœur est un modèle rempli de douceur et d’élégance. En plus, je trouve que cette forme met parfaitement en valeur les petites poitrines. Donc ni une ni deux, me voilà lancée telle une ballerine au bolshoï dans la coupe de mon top fleuri.

préparation

Comme tout bon danseur qui se respecte, la préparation est essentielle. J’ai d’abord coupé mes morceaux principaux. Les marges de coutures étant de 1 cm j’ai décidé d’utiliser le patron en taille 34, car j’allais tout assembler à la surjeteuse qui coud au maximum sur 5 mm.

Malheureusement, je n’ai pas eu suffisamment de tissu pour couper la ceinture, mais je sentais que je pourrais me débrouiller autrement par la suite…

s’aider avec du thermocollant

Bien évidemment, j’ai ajouté le thermocollant préconisé pour la fente. Mais j’ai décidé d’en mettre également au niveau des encolures pour éviter qu’elles se déforment lors de la réalisation des ourlets.

un montage simple et efficace

La totalité du montage reste assez « évidente » et très accessible pour les débutants. Les explications sont détaillées, mais pas suffisamment illustrées à mon goût. Pour ma part, je ne me suis pas vraiment servie du livret à part pour les informations liées à la fente.

la gestion de la ceinture

Maintenant, parlons des choses qui fâchent. Je n’ai donc pas coupé de ceinture et me suis retrouvé à rajouter un morceau reprenant la hauteur de ceinture qui viendrait raccorder mes deux devants.

Ce qui fait qu’à la place d’avoir un cache-cœur noué j’avais simplement un cache-cœur. La fente n’ayant pas lieu d’être j’ai cousu de chaque côté pour que celle-ci ne bâille pas comme sur le modèle.

Autrement dit… j’ai réalisé un bricolage monumental qui heureusement, ne se voit pas trop grâce à l’imprimé du tissu. Ce n’est donc pas un montage idéal et en plus, après l’avoir porté, j’ai remarqué que l’encolure n’est pas bien plaquée, justement parce que les devant ne sont pas tendus comme ils devraient… Donc je vous conseille vraiment d’utiliser les morceaux de ceinture à nouer.

un résultat que j’aime à la folie

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? À la folie bien sûr. J’adore la forme, le rendu des manches et le bien aller du modèle. Je pense que je le referais, mais avec la ceinture bien nouée et un jersey un peu moins mou.

Et vous ? Vous aimez ?

Petit +

  • Rapide à réaliser
  • Accessible pour débutant si on a pas peur du jersey

Petit-

  • la fente qui bâille pour passer la ceinture
  • Livret pas suffisamment illustré à mon goût

Conseil :
Acheter suffisamment de tissu pour réaliser la ceinture qui est nécessaire mais réduire l’ouverture de la fente d’au moins 3cm.

Patronage : Virgo Oui patterns trouvé chez Wissew

Tissu : jersey fleuris Mondial Tissu