L’hiver vient ! Oui, nous sommes en pleine saison de Game Of Thrones avec mon amoureux. Tout ça pour dire que le froid se fait sentir de plus en plus et que pour braver ce moment de l’hiver où l’on a plus envie d’hiberner que de sortir au cinéma il faut bien s’équiper. Il est difficile pour moi d’être bien dans un manteau. Je me trouve souvent engoncé, encombré ou alors juste à mille lieues de la sexitude. Cette année, je voulais un peu de couleur et de classe. Et en cherchant à droite à gauche je suis tombé sur le Olga de chez Mouna Sew.

Mon manteau Olga de chez Mouna Sew

le Jaune en hiver

Cette année, je voulais un manteau jaune. J’ai longtemps cherché le lainage idéal. Mais on le sait tous, il est très difficile de trouver son bonheur lorsque l’on a une idée trop précise. Du coup j’ai commandé plusieurs échantillons de tissu sur le site Tissu net, et je suis tombé sur un petit lainage qui avait la couleur et l’épaisseur parfaite. Seul hic, je n’étais pas convaincu de sa bonne qualité… Mais j’avais tellement envie de Olga dans cette matière que j’ai pris le risque. Alors j’ai cliqué sur le bouton commander et j’ai attendu patiemment que le facteur m’apporte mon colis.

un manteau hyper simple

Bien sûr dès que mon tissu est arrivé je me suis empressé de couper tous les grands morceaux de ce patron au col majestueux. Ensuite j’ai passé tout ça à la machine. En quelques minutes le col est fait, donc pas de prise de tête. J’ai ajouté les poches selon le tuto de Mouna et ça aussi c’était un jeu d’enfant. La seule partie à craindre légèrement est peut-être le montage de la doublure. Pour ma part, je n’ai pas suivi complètement les instructions de Mouna. J’ai cousu tous les éléments extérieurs, tous les éléments de doublure, et j’ai ensuite réuni les deux en assemblant la couture autour du col. Mais après avoir fait tout ça je me suis rendu compte qu’il faudrait des petites surpiqûres couture mortes pour maintenir les épaisseurs de mes coutures et ainsi éviter un col trop gonflant.

C'est quoi une surpiqure couture morte?
surpiqure couture morte manteau Olga

Alors j’ai un peu galéré, car j’avais la totalité du manteau sous la machine. Et je me dis que si j’avais écouté Mouna j’aurais assemblé mon extérieur à mes parementures avant d’ajouter la doublure. Comme ça j’aurais été plus libre de mes mouvements pour mes surpiqûres.

et quand on retourne, la magie opère

Quelques coutures plus tard, ma doublure était posée. Il ne me restait plus qu’à tout retourner et observer le miracle. Après quelques coups de repassage, mon manteau était fin prêt. J’ai décidé de ne pas le nouer pour éviter l’effet « peignoir » donc pour l’instant je le laisse tel quel. Cela lui donne un peu un côté loose que j’adore.

Mon manteau Olga de chez Mouna Sew
Mon manteau Olga de chez Mouna Sew
Mon manteau Olga de chez Mouna Sew
Mon manteau Olga de chez Mouna Sew
Mon manteau Olga de chez Mouna Sew

Petit +

  • extra simple et extra rapide
  • un joli tomber de manche
  • le maxi col de dame
  • tuto vidéo à l’appui très bien fait

Petit —

  • les poches sont un peu trop basses (au moins 2 cm)

Patronage : Olga Mouna sew

Tissu : Tissu net

Tissu doublure : Tissu net

Thermocollant : G405 à Mondial tissu

Passepoil intérieur : Mondial tissu