Pendant le confinement, je me suis réapproprié mon temps, mon énergie et ma passion. Un week-end, je me suis dit que j’avais envie de faire autre chose que de penser à mon mariage. Avant cette période de pause imposée, je ne sortais ma machine à coudre que pour cette raison et j’ai été surprise de vouloir l’utiliser pour d’autres projets. Parmi eux se trouvait Grand Ourse, la veste pour bébé/enfant de chez Ikatee.

des petites polaires pour un mini bonhomme

Il y a plusieurs mois, mes meilleurs amis ont donné naissance à un merveilleux petit garçon. Je lui avais déjà cousu des accessoires, mais j’avais envie de faire tellement plus. Le mariage occupant tout mon temps libre, je n’ai pas eu l’occasion de le faire jusqu’à ce jour de confinement où je me suis lancée grâce à des jolis tissus présents dans mon armoire.

J’ai choisi deux morceaux de polaires pour l’extérieur et des coupons de jersey stretch pour la doublure.

tissu extérieur version 1
tissu extérieur version 2
tissu doublure version 1
tissu doublure version 2

peu de tissu pour un si petit bout

J’ai coupé le modèle en taille 12mois pour qu’il puisse l’utiliser pour l’hiver prochain. J’ai choisi la version courte qui me semblait plus adaptée pour un bébé qui sera peut-être tout juste sur le point de marcher.

Grand Ourse ne demande pas beaucoup de matière. J’ai pu placer tous mes morceaux dans à peine 50 cm d’un tissu de 145 cm de large.

in love des petites oreilles

Ce que j’aime dans les patrons de chez Ikatee ce sont les détails mignons qui accompagnent si bien les vêtements d’enfants. Ainsi vous pourrez trouver des modèles avec des fronces, des volants et des oreilles. Ici, c’est ces dernières qui ornent la jolie veste Grand Ourse. Au début, j’ai été incapable de choisir entre les oreilles de lapin ou celles d’ours. J’ai opté pour une version différente pour chaque veste, ce qui les rend totalement dissemblables. La première c’est un petit ours gris qui s’est perdu dans la forêt tropicale.

La seconde est plus frivole, plus douce. C’est un petit lapin bleu qui se promène sous un beau soleil printanier et profite des rayons qui illuminent les fleurs en train d’éclore.

la surjeteuse a chauffé

J’ai fabriqué 85 % de mon vêtement à la surjeteuse, mais ne vous inquiétez pas, si vous n’en avez pas cela est largement faisable à la machine à coudre. La totalité du montage est très simple à réaliser et vous aurez une veste en très peu de temps. Il m’aura fallu seulement 4 h de couture pour mes deux Grand Ourse. Bon, j’ai sauté l’étape des boutonnières (qui me donnent toujours autant de frissons avec ma machine capricieuse) en remplaçant par des pressions posées grâce à ma pince Prym.

mes grand ourse sont remplies d’amour

Cette veste est parfaitement adaptée aux mamans qui veulent réaliser des vêtements rapidement pour leurs enfants. Quand vous en aurez fabriqué une, vous aurez très vite envie de réitérer l’aventure.

J’ai trop hâte de voir ces deux mignonneries sur le dos du petit bonhomme qui a changé la vie de mes meilleurs amis.

Petit +

  • utilise peu de matière
  • rapide à coudre
  • trop mignon

Petit —

  • il manque des crans pour indiquer le montage des manches (attention à ne pas se tromper entre le dos et le devant)
  • le livret n’est pas suffisamment illustré pour moi, mais Ikatee a fait une super vidéo sur son site

Patronage : Grand Ourse de chez Ikatee

Tissu extérieur : Molleton polaire

Tissu intérieur : Jersey léger